Aller au contenu principal du site
Contactez-nous

Retrouvez sur cette page les garanties et avantages dont vous pourriez bénéficier lors de vos projets d’investissement. Loi Pinel,  garantie biennale, décennale et PTZ.

 

 

Découvrez en détail, les garanties proposées pour vos investissements sur des projets de construction de PROMOFRANCE. En effet, certains projets et programmes immobiliers peuvent répondre aux critères de la Loi Pinel, du Prêt à taux zéro et tous sont soumis aux garanties biennales et décennales.

 

La Loi Pinel

Le dispositif est prolongé jusqu’à la fin 2021. Le dispositif d’aide à l’investissement locatif permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu pour l’acquisition ou la construction d’un logement neuf, en contrepartie d’un engagement à le louer nu à usage d’habitation principale et à un prix inférieur à celui du marché, pendant six ans minimum. Il peut être prolongé en option à neuf ou douze ans.

Le dispositif répond à un triple enjeu :

  • Construire des logements dans les zones tendues ;
  • Soutenir l’investissement locatif ;
  • Développer une offre de logements locatifs « intermédiaires » entre le marché locatif privé et le logement locatif social, accessibles aux ménages qui, sans avoir accès au parc social, éprouvent des difficultés à se loger sur le marché libre.

Sont éligibles au dispositif les logements neufs ou assimilés à des logements neufs.

Il s’agit des cas suivants :

  • Logement nouvellement construit, acquis neuf ou en l’état futur d’achèvement (VEFA) par le contribuable ;
  • Logement que le contribuable fait construire ;
  • Logement que le contribuable acquiert et qui fait ou qui a fait l’objet de travaux concourant à la production ou à la livraison d’un immeuble neuf ;
  • Logement indécent que le contribuable acquiert et qui fait ou qui a fait l’objet de travaux de réhabilitation permettant au logement d’acquérir des performances techniques voisines de celles d’un logement neuf ;
  • Local affecté à un usage autre que l’habitation, que le contribuable acquiert et qui fait ou qui a fait l’objet de travaux de transformation en logement.

Pour les logements acquis par le contribuable, y compris en VEFA, et lorsque ces logements font l’objet de travaux, ils doivent être acquis entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2021. Pour les logements que le contribuable fait construire, la demande de permis de construire doit être déposée entre ces mêmes dates.

OBJECTIFS DE LA LOI PINEL

 

Entrée en vigueur en septembre 2014, la Loi Pinel a pour objectif de stimuler la construction de logements neufs dans des zones "tendues", c’est-à-dire où la demande locative est supérieure à l'offre. Afin de pouvoir bénéficier du dispositif Pinel, il convient d'investir dans une zone éligible et respecter certains plafonds de loyer et de ressources des locataires. Ces conditions sont fixées par l'État.

Dans le cadre du dispositif Pinel, le territoire français a été divisé en 5 zones où le marché locatif est dit "tendu", c’est-à-dire où la demande en logement locatif est inférieure à l'offre actuelle.
Les programmes immobiliers loués sous le dispositif Pinel doivent l'être à des personnes ne dépassant un certain niveau de revenu et leurs loyers doivent être plafonnés selon la zone d'investissement.

Le dispositif facilite donc l'investissement des contribuables français dans l'immobilier locatif neuf.

AVANTAGES DU DISPOSITIF PINEL

Remise d'impôt

Si un particulier investisseur acquiert ou fait construire un logement neuf ou en l’état futur d’achèvement entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2017, il peut bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu, étalée sur six, neuf ou douze ans, en fonction de l’option fiscale retenue, dans la double limite de 300 000 € et d’un plafond de 5 500 € au m² :

  • 12% du prix d’achat du logement pour un engagement de location de 6 ans
  • 18% du prix d’achat du logement pour un engagement de location de 9 ans
  • 21% du prix d’achat du logement pour un engagement de location de 12 ans
  • 23, 29 ou 32% dans les collectivités et départements d’outre-mer

Cette réduction d'impôt est plafonnée.

Pour bénéficier de la réduction d’impôt :

  • Le logement doit être mis en location pendant une période minimale de six, neuf ou 12 ans ;
  • Le logement doit être situé en zone tendue ;
  • Le loyer appliqué respecte un plafond de loyer qui varie en fonction des zones, généralement inférieur d’environ 20 % aux loyers de marché ;
  • Le locataire présente un niveau de ressources qui n’excède pas un plafond ;
  • Le locataire peut être l’ascendant ou le descendant du propriétaire. A condition que celui-ci ne soit pas membre du foyer fiscal du propriétaire ;
  • Le logement respecte un niveau de performance énergétique globale.

Pour être éligibles à la réduction d’impôt, les logements doivent atteindre un certain niveau de performance énergétique :

  • Pour les constructions nouvelles, il s’agit du respect de la réglementation thermique 2012 (« RT 2012 »), ou de l’obtention du label « Bâtiment basse consommation, BBC 2005 » (pouvant être délivré uniquement aux logements dont le dépôt du permis de construire est antérieur au 1er janvier 2013).
  • Pour les bâtiments existants, il s’agit soit de l’obtention du label « Haute performance énergétique, HPE rénovation  » ou du label « Bâtiment basse consommation énergétique rénovation, BBC rénovation 2009 » prévus par l’arrêté du 29 septembre 2009, soit du respect d’au moins deux exigences sur quatre éléments, précisés par l’arrêté du 5 mars 2012.

Attention : ce type d’opération est limité pour chaque propriétaire investisseur à deux logements par an au maximum (dans la limite d’un investissement total de 300 000 € par an). La réduction d’impôt que permet ce dispositif est incluse dans le plafonnement global à 10 000 € des avantages fiscaux.

 

 

CONSTITUER SON PATRIMOINE IMMOBILIER

L'acquisition d'un bien immobilier est une excellente stratégie d'investissement à long terme. Investir dans la pierre permet de se constituer un patrimoine solide et aisément transmissible.

 

 

PREPARER SA RETRAITE

À la fin de la durée d'engagement de location, vous êtes libre de disposer de votre bien comme vous le souhaitez et n'êtes plus soumis aux plafonds de loyer et de ressources imposés par le dispositif.

Vous avez alors plusieurs options :

  • La revente : vous récupérez votre plus-value.
  • La location : vous continuez à percevoir des loyers mensuels.
  • L'utilisation du bien pour un usage personnel : en logement secondaire ou principal.

LOUER A SA FAMILLE

Contrairement au précédent dispositif Duflot, la Loi Pinel permet aux propriétaires de louer leur bien à leurs descendants ou ascendants. Les parents peuvent, par exemple, loger leurs enfants en restant dans le cadre du dispositif (à la condition que le locataire ne fasse pas partie du foyer fiscal).

 

 

INVESTIR SANS APPORT

Comparativement à d'autres possibilités d'investissement (comme, par exemple, les produits financiers), l'immobilier offre la possibilité d'emprunter pour financer son investissement.

Les loyers perçus du logement mis en location permettront de couvrir une partie des mensualités du crédit. En ajoutant à cela les économies d'impôt liées au dispositif fiscal, un investissement locatif en Loi Pinel peut potentiellement permettre d'effectuer un investissement sans apport.

La Loi Pinel est un dispositif de défiscalisation accessible à tous les contribuables dont le domicile fiscal se trouve en France. Cependant quelques critères simples et conditions sont à respecter pour entrer dans le cadre législatif du dispositif Pinel. De plus, l'intérêt d'un investissement locatif en Loi Pinel dépendra de la nature de votre projet et de votre situation patrimoniale.

 

Textes de référence